P1000458

 

      Ce soir, mardi 9 juillet 2013 à 22 h 30, au moment de descendre les volets roulants, j'ai voulu libérer les mouches, papillons et autres moustiques du piège qui se refermait sur eux, à savoir, le fait qu'ils se faisaient enfermer entre le porte vitres et le volet roulant.

      J'ai fait mon possible pour bien les orienter de mes mains, mais beaucoup ne voulaient pas passer par-dessous le volet roulant pour retrouver leur liberté. Ils n'avaient pas le bon réflexe et fuyaient vers le haut. Leur peur les guidait mal ; alors que moi, j'avais une vue d'ensemble qui pouvait les libérer facilement.

      Et du coup,  je me suis dit que c'est pareil pour moi ; que je ne vois pas les solutions très simples à mes problèmes, alors qu'il y a sans doute autour de moi, des "entités" qui voient très bien ce qu'il me faut faire pour que tout se passe bien ; mais elles sont dans l'impossibilité de me le dire clairement.

      Cela me confirme que ce monde est mal foutu. Il y a des distances impossibles à franchir entre les "énergies" qui le composent. Je ne peux pas ou ne sais pas me faire entendre du papillon, même pas de ma famille. Notre "univers" communique mal. C'est un fait.