serpillere_a_franges       Ce matin, je passais soigneusement la serpillière dans mon appart ; et comme d'habitude, j'étais étonné par tout ce que j'y trouvais de poussières, de poils et autres substances poisseuses. Alors, je recommençais, récoltant à la pelle puis reversant dans le sac poubelle, pour voir... C'était presque pareil ! Je testais un autre produit, et bien qu'il y en ait moins, j'en ramassais ! Je m’entêtais, encore et encore. Je ne comptais plus, il y avait toujours de la crasse... J'avais beau utiliser des produits différents, puis à nouveau les mêmes, j'obtenais toujours de la saleté, chaque fois un peu moins, mais je ne suis pas parvenu à la netteté absolue. Même chose quand je nettoyais le plan de travail et l'évier de la cuisine, le lavabo, la baignoire ou les toilettes, les plinthes ou les prises : la saleté était inépuisable !

      Mais d'où vient-elle, me demandais-je agacé ? Est-elle stockée là, sous une forme invisible à mes yeux fatigués par la lecture et l'écriture ? La propreté est-elle possible en ce monde ?

      Ce n'est pas la première fois que ce questionnement me titille, ni la seule occasion, d'ailleurs : car quand je lis des livres d'histoire ... ce n'est guère mieux ! D'où vient le fait qu'il faut des batailles incessantes, en toutes occasions, des déclarées ou des sournoises ? C'est quoi ces guerres ? Apportent-elles une connaissance nécessaire au bien vivre ensemble ? Les gens inutiles, parasites ou nuisibles seraient-ils dominants au point qu'on ne puisse s'en passer ?

      J'ai l'impression de vivre dans un monde crasseux, poussiéreux, sale, et même pervers, aussi bien dans sa nature propre que dans nos esprits ! Car que sont nos pensées ? Qui peut me garantir qu'il n'en a aucune de belliqueuse, de méprisante ou haineuse ? Qui oserait me dire qu'il en maîtrise son flot incessant de 13 idées par minute ?

      Quant à la politique, quel que soit le niveau où elle est exercée, franchement, il n'y a rien de plus vil au monde ! On a l'impression que ce sont des mafias, pas des gouvernements et encore moins à des guides !!!

      Oui ... mais, si j'étais moi-même un des dirigeants de ce monde, serais-je différent ? Serais-je plus honnête ? N'y aurait-il pas quelque tentation déstabilisante qui serait capable de m'entraîner vers un égoïsme personnel ou de classe ? Par sûr, n'est-ce pas ? Du coup le  questionnement devient : est-ce notre monde qui est pervers ? Et si oui sommes-nous tous condamnés à l'erreur infinie ?

      La pression a l'erreur m'énerve. Je me pose d'autres questions : que suis-je venu faire dans ce monde bas de gamme ? Qu'ai-je à y apprendre d'utile ? Qui s'est permis de m'y envoyer et pourquoi ? Il a intérêt à avoir de bons arguments, sinon …

      Sauf que, le peu de science quantique qui me soit accessible, m'explique que le monde est en permanence influencé par l'ensemble du vivant, qu'il ne peut être autrement qu'on l'imagine, que nos croyances sont déterminantes et non déterminées, que .... nous sommes les créateurs de notre univers poussiéreux !

      Pfff ..., comment sortir de là ? La quête est-elle personnelle, réservée à l'humanité, ou commune à tout le vivant ? L'action collective semble indiquée, car nul n'est capable de changer à lui seul la perception globale de l'Univers. Alors tous ensemble ? L'humanité suffit-elle, ou faut-il inviter les animaux, les végétaux, les champignons, les minéraux et même la planète ? Comment nous y prendre pour passer d'une perception crasseuse de notre Univers, à une forme de pensée lumineuse, limpide et pacifique, comment remette tout à propre ?

      Et là, le drame ! La question redevient : comment se fait-il que notre Univers soit l'expression de tant de maladies, d'accidents et d'erreurs en tous genres ? D'où nous viennent nos pensées de famine, de haine ou de guerre ? Qui pense toutes ces horreurs ? Suffirait-il de localiser cette ou ces sources pour faire cesser le malheur ? Et si oui, où faut-il traquer cette perversité ? Est-elle dans l'humain, ou un système qui infiltre et influence l'humanité ?

      Pff, sais pas, moi ! Et vous ?

poussi_res_d__toiles