carricature

      Eh oui ! A force d'essayer de comprendre ce qui leur arrive, le désamour des français mais pas seulement, j'ai fini par faire le rapprochement de leurs méthodes actuelles avec les anciennes ; et je dois dire qu'elles n'ont pas évolué depuis des millénaires. D'après l'anthropologue David Graeber, ils pratiquent encore les méthodes brutales de l'âge axial (600avant J.C à 800 après J.C). Sur création monétaire.info, on traite nos dirigeants de "machines à écraser la purée", ou encore de chamanes antédiluviens, et c'est parfaitement justifié !

      D'abord, comme sous Attila, le but est soit le pillage direct, soit de participer aux bénéfices des détournements multiformes, mais surtout d'obliger les gens par les dettes, à se transformer en esclaves. Les moyens, vieux comme l'humanité, sont : le mensonge, la corruption, la coercition et le secret. Rien de nouveau sous notre soleil.

      Le coup des dettes est connu depuis des siècles. Joseph, fils de Jacob devint premier ministre du pharaon ; et il se permit, sous prétexte de conserver des récoltes pendant sept ans pour pouvoir les redistribuer pendant les sept années de sécheresse qui devaient suivre, d'échanger ses stocks obtenus gratuitement, contre tous les biens des égyptiens -sauf ceux des prêtres, faut pas pousser-, et la mise en esclavage de tout le peuple. Aujourd'hui chacun sait ce qu'il en retourne des dettes imposées par les banques privées...

      A cet instant, j'apprends que l’État accorde des permis de prospection des gaz de schistes sous de fausses appellations, permis qui de plus ne sont consultables qu'à Paris et à Marseille, alors qu'ils concernent le Vaucluse ! Toujours la même roublardise. Ce n'est pas honorable … J'apprends dans le même temps, qu'on veut imposer de nouveaux vaccins dans les écoles. Celui-ci, c'est contre le papillomavirus, mais demain c'en sera un autre… Ici, dans le Tarn, on décrète la construction d'un barrage inutile, et on l'exécute par la force, avec l'aide de 200 CRS aidés de je ne sais combien d'éléments du GIGN et de manifestants sous faux drapeau.

      C'est minable. Toujours des bassesses et s'il le faut par la contrainte. Nos politiciens ne savent rien faire dans l'intérêt général. Ils ne sont qu'une bande de mafieux, d'affreux malfaiteurs, de pillards, de voyous en cravate, et … ça ne passe plus.

      Cela n'est guère étonnant. Récemment, j'ai lu le compte rendu d'une fête « queer » dans les locaux de Science po ! On projette des films pornos dans les salles de classe, on montre ses attributs sexuels en public, on se transforme en sexe opposé, etc., le tout dans l'intolérance la plus crasse qui soit, puisqu'une personne qui était invitée à assister à cette mascarade était bousculée, quand on s'aperçut qu'elle représentait un parti opposé. Bref, les managers de cette école organisent la médiocratisation des leaders de demain, pour pouvoir les tenir à volonté par le chantage, et en faire les pantins. Ca promet !!!

      Vous voyez là qu'il n'y a aucune intelligence dans ces procédés de ruine de la vie publique, pour pouvoir la dominer. C'est dépassé, gros, gras, largué de chez Largué. Ces gens n'ont aucune imagination. Ils ne sont que des prédateurs à l'ancienne. Ils coûtent très cher et en plus, ils se comportent en nuisibles. On gagnerait énormément à nous prendre nous-même en chage. Notre fonctionnement sociétal en serait énormément amélioré autant qu'allégé. On respirerait mieux, beaucoup mieux ! 

      En plus, l'organisation politique actuelle ressemble énormément à une mafia*, la plus vieille organisation après le système chamanique des nomades. Cela n'a pas évolué depuis des milliers d'années. Or, la société a plusieurs fois changé d'organisation. Un livre de Frédéric Laloux, Reinventing organisations, en parle très bien.

* mafia

Définitions Web
  1. Une mafia est une organisation criminelle dont les activités sont soumises à une direction collégiale occulte et qui repose sur une stratégie d’infiltration de la société civile et des institutions. On parle également de système mafieux. ...
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Mafia