obama__sculpture_de_sa_voix

      Génial, à partir de la représentation du spectrogramme 3D de la voix d'un discours, et grâce au matériel fourni par le FabLab toulousain Artilec, Gilles Azzaro a créé une "sculpture", pour reproduire le son de la voix de Barak Obama ; et du coup, j'extrapole qu'avec un laser bien programmé, on pourrait lire le son produit par n'importe quel relief !

      Quel est le son de mon immeuble, de ma maison, de mon village, de ma campagne, de ma ville ou de mon quartier ? Que me disent ma région, mon pays ? Qu'ont-ils à nous raconter ?

      Du coup, j'imagine un drone équipé d'un laser, pour enregistrer les reliefs qui m'intéressent, et découvrir ensuite quels sons ils produisent. Au départ, ce serait déjà formidable d'avoir un laser capable de lire une maquette. Je rêve ensuite d'agrandir le projet, pour lire au-moins un immeuble, une maison afin d'en comprendre l'harmonie et éventuellement de l'améliorer. Ca vous dirait ?

       Il y a un autre stand qui m'a aussi beaucoup intéressé :

      La première expérience consistait à élever des salades avec les déjections d'un poisson rouge !

DSCF2035

 DSCF2036       La seconde idée intéressante :

      C'est qu'il y a sans doute une solution radicale et simple pour arrêter les destructions imbéciles de notre époque et les réparer. Exemple : au FabLab de Toulouse (il y en a partout en France, renseignez vous), j'ai vu qu'on sait élever des champignons capables de dépolluer n'importe quel terrain ! Un jour viendra où les « chemtrails » n'auront plus aucun effet, ils seront inutiles et donc abandonnés.

      Encore mieux : on peut fabriquer une sorte de bois avec ces champignons qu'on élève dans des moules. Ensuite, on démoule et on a une chaise de jardin qui bouffe la pollution !

      La solution viendra d'un quidam imprévisible, car lui-même inconscient de la valeur de ses découvertes. Elle sera forcément originale, nouvelle ; car ce n'est pas avec les croyances actuelles qu'on peut s'en sortir, puisque ce sont elles qui nous conduisent dans cette impasse. Cependant cet épisode malheureux de notre évolution, nous aura au-moins appris que le cadre dans lequel on évolue est "formateur" s'il est bien étudié, et destructeur dans le cas contraire. En langage courant, on dit que c'est l'occasion qui fait le larron ; mais on pourrait aussi dire que c'est l'occasion qui fait réflexion. Un jour donc, un événement banal déclenchera une nouvelle façon de penser, qui effacera l'ancienne. A ce moment-là, et à ce moment là seulement, on pourra réparer.

DSCF2037

      Ailleurs, j'ai appris à faire mon produit d'entretien : 

Je le teste depuis plusieurs jours, et il est plus efficace que le dégraissant industriel que j'avais avant. Il est fait avec 3 produits de base qu'on mélange dans un bol avec un peu d'eau :

- Du gros sel pas raffiné

- Du bicarbonate de soude non alimentaire,

- De l'argile blanche en poudre

Si on veut, on peut rajouter quelques gouttes d'une huile essentielle pour parfumer.

ATTENTION : il ne faut pas en faire en grande quantité, car cela sèche en 15 jours environ.

DSCF2025

Rajout du jeudi 29 août 2019

Je suis repassé au 27 bis allées Maurice Sarraut

C'est juste avant la voie férrée, quand on vient depuis le fer à cheval. La première chose qu'on voit en arrivant, c'est ce grand hangar :

fablabToulouse1Et la pub sur son grand mur, pub qui rappelle les festivals du mois de mai, si passionnants de découvertes

FablabToulouse9Alors, on rentre, mais c'est vide

FablabToulouse3On commence à se poser des questions, quand on voit que tout le monde est en congés pendant 7 jours

FablabToulouse8Un dernier coup d'oeil sur la bibliothèque et le matériel de repro

FablabToulouse7Les salles de réunion,

FablabToulouse4Et l'ami qui recherche des aides pour finaliser son projet

FablabToulouse5