DSCF3678

     Ce matin, j'étais au marché de Lavaur, et j'ai reçu ce tract. Rentré chez moi, je l'ai lu. D'abord, j'ai repensé à mon ancien questionnement sur les 14 voitures brûlées : serait-ce un attentat sous faux drapeau ? Il y en a tant, ce ce moment. Ou bien était-ce réellement un ou des habitants de Lavaur qui les avaient incendiées ? Il semblerait que oui. Il y a plusieurs recherches qui vont dans ce sens. Cependant, cela vaut-il la peine d'investir autant d'argent sur cette vidéo-surveillance ? 185 000 € par an, en plus des 300 000 du départ ? 

      Enfin, le fait que ce soit une entreprise du format de COFELY-INEO qui s'en occupe, me pose problème. Ce n'est pas une entreprise locale, l'argent part ailleurs. Et puis, qui va contrôler le devenir les enregistrements de ces caméras ? Ces entreprises ne vont-elles pas les transmettre à des services de sécurité pas forcément amicaux ? Dans quel but ? Je sais bien qu'il ne faut pas devenir paranoïaque, mais à force de démissionner sur tous les sujets, on n'est plus en sécurité du tout, tant la corruption gangrène notre pays.

 Roland_DumasDésolé, on est en droit de douter...

      Il est grand temps de se rendre compte qu’aucune mesure sécuritaire – à moins de tous nous enfermer à domicile – ne peut nous garantir une sécurité quelconque en quelque endroit du territoire. Ainsi, les mesures sécuritaires ne seront jamais suffisantes car il y aura toujours des attentats, sous une forme ou une autre. Tant que ces mesures soi-disant sécuritaires serviront le régime en place, on nous en proposera, sans que jamais, cela améliore la vie en société. Notre anti-civilisation est devenue folle au point d’en arriver à s’autodétruire car il n’y a aucune autre raison rationnelle pour expliquer cette époque.