DSCF4018Fleur de plante grasse, à San Marcos de la Serra, sud du Portugal

Mardi 19 avril 2016 au retour de voyage au Portugal

 

      Ce matin, agacé par l'espionnage même pas discret quand je me branche sur ma Live Box, j'ai appelé Orange au 3900 pour résilier mon contrat Internet. La coupure est prévue pour le 29 avril. A l'autre bout du fil, un salarié m'en a demandé la cause. Je lui ai parlé de cet agacement, et aussi de ce système malhonnête, vicieux et malveillant.

 En effet, concernant Internet. Je n'accepte pas :

  1.  De faire les mises à jour de l'ordinateur, car débranché d'Internet depuis plus de 5 mois, il me propose encore des mises à jour ! Vous comprenez bien qu'elles viennent de mon ordi­na­teur, et non d'un site extérieur situé quelque part dans le monde, comme cela devrait être ! Et si c'est une demande de mon ordinateur, ce n'est plus qu'une routine qui le branche sur un système de prélèvement de l'information. Capito ? De plus, il marche très bien sans cela. Alors les mises à jour, hein, vous pensez bien que ce n'est pas pour vous rendre service. En plus, depuis que je suis débranché, j'ai observé 3 autres fonctions d'espionnage : d'abord, il lui prend assez souvent de vouloir vérifier si « C » va bien… Cela me fait sourire, une telle puérilité. C'en est même pathétique. En plus, dès qu'on écrit un mot sensible, pour moi « Sarkozy », il se déclare en difficulté et me demande d'envoyer un rapport. Enfin, chaque fois qu'il y a un "incident", il faut faire un rapport aussi ; et il insiste souvent … Je précise que je suis sous UBUNTU 14.04 LTS.
  2. De faire les mises à jour de Flash Player ; car je sais que c'est un système d'espionnage pour lister les vidéos visionnées, le temps qu'on y consacre, quand, etc. C'est la même chose que quand on renouvelle une carte GPS : où est-on allé, quand, à quelle vitesse roulait-on, etc. Toutes ces informations sont vendues ! A qui ? Pourquoi faire ? Pour des amendes rétro­ac­ti­ves, peut-être ?

  3. D'avoir à subir Java Script, car c'est aussi un système d'espionnage qui bloque bruyamment mon ordinateur et me suit partout où je navigue, aux fins de savoir avec qui je suis en rela­tion. A ce sujet, pour les plus curieux, vous ne risquez rien, importez « noscript ». C'est une expérience édifiante. Vous constaterez en quelques jours, que où que vous alliez, vous êtes espionné. J'ai testé les sites de laposte.net, pages blanches et jaunes.fr, leboncoin.fr, assemblée Nationale.fr, etc. Parfois, pour une seule visite, « noscript » bloque des dizaines de sites inconnus, venus estimer votre activité ! Là, vous avez le choix entre autoriser ou pas, temporairement ou pas ; mais si vous n'autorisez pas, vous ne pouvez plus consulter vos mails sur laposte.net, ni quoi que ce soit. Vous êtes bloqué !

  4. D'être évalué par les cookies, pour savoir ce que j'aime et me faire des propositions commerciales « adaptées ». Là aussi, il existe un logiciel qui bloque les cookies ; mais vous ne pouvez plus naviguer, cela vous bloque aussi.

  5. L'interdiction de visionner certaines vidéos. L'hypocrisie de YouTube qui exige qu'on lise ses conditions générales bidons, qui sait pourquoi ?... C'est moi qui décide de ce que dois voir et personne d'autre.

  6. Qu'on se permette de supprimer certaines phrases de mes articles à mon insu !!!

  7. Le flicage quand j'allume la Live Box, à savoir plusieurs sonneries ; ou même la wi-fi qui se branche toute seule, alors que je l'ai coupée pour utiliser le cordon Ethernet. Ce sont des preuves évidentes que je suis suivi et donc espionné par plusieurs « services secrets ». Et comme je ne suis pas un personnage important, j'en déduis que c'est pareil pour vous…

  8. L'ostracisme de Facebook contre moi et contre mes amis ; à savoir que mes posts ne sont pas tous transmis à mes amis, même à ceux qui me suivent régulièrement. Moi-même, je suis loin de recevoir tout ce que publient mes amis, y inclus ma famille.

  9. Toujours sur Facebook, les articles ou vidéos "d'information", qui apparaissent comme par hasard pour en partie appuyer et en partie contredire ; ce qui démontre qu'on tente de me (nous) désorienter et qu'on y arrive parfois.

  10. Ainsi que l'intervention de « trolls » dans les discussions, aux fins de décourager les internautes qui cherchent à comprendre une situation.

  11. L'accusation selon laquelle je serais un conspirationniste !!! Comment qualifier alors les religions qui déforment les évidences spirituelles pour dominer les populations aux fins de vivre confortablement sur leur dos ? Comment nommer ces gouvernements qui utilisent les forces de l'ordre (anciens gardiens de la paix), les services secrets, les médias, la monnaie, les impôts, l'armée et j'en passe, contre les populations ?

  12. Les multiples arnaques incontrôlées et impunies, genre des gélules qui ne contiennent aucun produit actif, un « moteur à eau » qui ne produit aucune économie de carburant et quantité d'autres propositions malhonnêtes.

  13. Les ventes forcées et secrètes qu'on découvre quand il y a déjà pas mal de dégâts.

  14. Les centaines de mails non sollicités qu'il faut prendre le temps de trier et supprimer, avant de pouvoir lire ceux qui m'intéressent.

  15. Le vol d'adresses mails et de renseignements bancaires qui ont permis plusieurs tentatives de vols sur mes comptes bancaires. A ce sujet, je sais de source incontestable, que l'État français vend nos adresses mails ! Et il faudrait que je leur fasse confiance ?

  16. Le hameçonnage.

  17. Les achats non livrés.

  18. Les attaques virales pour vendre des antivirus.

  19. Les écoutes téléphoniques (écho).

  20. Qu'on m'oblige à faire des déclarations sur des sites (CAF, impôts), alors qu'Internet n'est même pas sécurisé !

  21. Dans le même état d'esprit, qu'on m'oblige à consulter mon courrier sur des sites Internet dédiés (banque, caisse de retraite). C'est pour pouvoir les lire à mon insu ?

  22. L'impossibilité de trouver les infos qui m'intéressent sur le net ! C'est truqué. On n'a droit qu'à ce qui intéresse les multinationales, les États voyous, les armées et l'espionnage, les religions et autres systèmes de coercition.

  23. Sans compter qu'il faut fouiller des heures dans des tas d'infos sans intérêt voire biaisées, ou basées sur le système de désorientation 80 % de vrai, mais 20 % de faux ou obsolète.

  24. L'espionnage généralisé en vue d'installer la dictature des multinationales (lire : l'homme nu de Marc Dugain et Christophe Labbé, publié chez Plon).

  25. plus toutes les magouilles dont je n'ai aucune conscience.

  26. Enfin c'est chronophage et j'y abîme mes yeux.

 

Concernant le téléphone fixe, je n’accepte pas :

  1. les appels publicitaires.

  2. Les appels de surveillance (personne au bout du fil)

  3. Les appels malveillants et de pillage à distance.

 

Concernant cet ensemble, je n'accepte plus :

  1. de payer 432 € / an pour cette merde. Du coup, j'ai tout résilié.

 

Conclusion

Naturellement, je pourrais me dire que je n'ai rien à cacher ; mais ce ne serait que mon avis, tant il y a de haines. Les cathares se disaient parfaits, mais ce n'était pas l'avis des cathos qui les mas­sacraient. Tout le monde est détesté pour des tas de raisons : appartenance à un pays, à une ré­gion, à une religion ; pour une opinion, une couleur de peau, une apparence vestimentaire, ou en­core pour la possession d'une marque de voiture, si on sourit ou pas quand on se croise, si on parle sa langue avec un accent particulier... On déteste les professions libérales, les agriculteurs, les po­li­ti­ciens, les militaires, les journalistes, les policiers, les commerçants, les artisans, les fonc­tion­nai­res, les pa­trons !!! Dans ces conditions, Internet est un danger pour tout le monde.

Je vais donc utiliser cet abandon qui libère du temps, pour apprendre l'harmonica, voyager, lire, améliorer ma vie sociale, etc. Évidemment, vous allez me manquer, mais il me faut dépasser ce manque. J'ai bien d'autres choses à apprendre et à aimer , et cela ne saurait attendre plus longtemps. Et puis je re­vien­drai de temps en temps, depuis un cybercafé ou à une autre occasion, mais nettement moins souvent, puisque je n'aurai plus l'Internet chez moi.

 

Au maire

C'est la raison pour laquelle, j'aimerais savoir si vous acceptez de discuter au conseil municipal, de l'installation de quelques ordinateurs de plus à la médiathèque, accompagnés d'un scanner,le tout non fliqué ; ou si vous accepteriez de faire la publicité d'un cybercafé, au cas où un commerçant vauréen vou­drait se lancer dans l'aventure.

 

Je profite de ce courrier pour vous remercier d'avoir reporté l'installation à Lavaur des compteurs linky et des concentrateurs répartiteurs associés, lesquels auraient rendu toute notre ville toxique ! Trop peu de gens ont compris, et encore moins le courage de s'en défendre !!!

J'ai aussi appris votre installation dans un immeuble des allées Jean Jaurès, et vous y souhaite une vie heureuse et équilibrée, sans chemtrails.

 

Bien à vous, Bernard Lombard