6, à Changé, maison de la Technopole

      J'ai fait le voyage à Laval pour assister aux 7èmes rencontres des monnaies libres, (rien à voir avec les monnaies locales) ; et franchement, cela valait le voyage. Je vous offre les photos ici.

 9, avec Philippe derudderPhilippe Derudder

      J'y ai assisté à un cours de deux jours intitulé : "de l'illusion de la rareté à la conscience de l'abondance" avec Philippe Derudder. Très utile pour passer du "gagner contre les autres au  gagner tous ensemble", utile aussi pour découvrir ce que je ne suis pas et devenir plus authen­ti­que, utile enfin pour dépasser ses peurs et réaliser l'essentiel de son programme de vie.

      Il a écrit plusieurs livres, dont : la très riche "éco-fiction pour répondre aux défis du XXIe siècle : Les aventuriers de l'abondance". C'est publié chez Yves Michel. Je vous le conseille, car il est très précis, bien renseigné et bien écrit. Vous verrez clair plus vite que sur Internet. Et puis il y a des annexes intéressants.

 LES MONNAIES LIBRES27, Stéphane Laborde, créateur de la TRMStéphane Laborde

      Jusqu'à présent, (juin 2016), il n'existe qu'une seule monnaie libre au monde : monnaie M, créée et supportée par Mérome. Vous pouvez la tester sur le site de Merome Cela ressemble à Leboncoin.fr. J'y ai acheté et vendu ; et ma foi, cela marche très bien. Elle va disparaître, car elle n'est destinée qu'à servir de test, et son créateur, seul pour la gérer, veut passer à autre chose.

      Eh bien à Laval, j'ai découvert le Sou mayennais. C'est la seconde Monnaie Libre basée sur la TRM (Théorie Relative de la Monnaie) théorisée par Stéphane Laborde. Vous trouvez des explications sur : www.monnaiemayenne.fr et www.le-sou.org Celle-ci répond à tous les critères d'une véritable monnaie libre.

       Il y a deux logiciels :

  1. SAKIA qui gère des comptes dans plusieurs monnaies,

  2. DUNITER qui est le cœur du projet. On peut aller voir et s'inscrire sur duniter.org

      Chacun y est coproducteur de la monnaie. C'est pourquoi il faut être certifié minimum 3 fois. Le but est ici de fignoler la mise au point du logiciel. Vous allez servir de cobayes ; et surtout, vous allez voir que c'est d'un emploi très simple.

     Pour la TRM, la définition de la liberté est "ce qu'il est possible de réaliser sans nuire à soi-même et à autrui".

     Du coup, la monnaie libre respecte les quatre libertés :

  1. L'individu est libre du choix de son système monétaire,

  2. La liberté d'utiliser les ressources,

  3. La liberté d'estimation et de production de toute valeur économique,

  4. La liberté d'échanger, comptabiliser, afficher ses prix "dans la monnaie choisie".

     La TRM se fonde sur le principe de la liberté économique, qui établit que tout être humain définit un référentiel légitime, pour estimer et produire tout type de valeur, connue ou inconnue par autrui.

     Autrement dit : il n'y a pas de valeur marchande absolue, pas d'être humain qui soit en droit de définir ce qui est valeur ou non-valeur pour d'autres, ni dans l'espace (entre gens liés à l'économie du moment), ni dans le temps (entre différentes générations nées ou à naître).

 79, livre TRM

80, livre TRM

      Pour connaître la TRM de Stéphane Laborde, il y a plein de ressources sur Internet, dont la TRM version 2.718 que vous trouvez ici : http://wiki.creationmonetaire.info. Cependant, rien ne vaut le bouquin papier. Je l'ai achetée à Laval.

       Tous les six mois, il y a une nouvelle rencontre pour faire évoluer et connaître les monnaies libres, très différentes des monnaies locales. La prochaine sera la 8ème. Elle aura lieu du jeudi 17 novembre au dimanche 20 novembre 2016, à l'Enseeiht, école d'ingénieurs de Toulouse.

      Il est intéressant d'y aller jouer au jeu Geconomicus, qui vous fait expérimenter sur une durée de vie de 80 ans, la différence entre le système bancaire actuel, et le principe de Monnaie Libre avec Dividende Universel. Dans ce dernier cas, bien qu'il n'y ait pas d'héritages, et bien que des gens profitent de la formule pour se la couler tranquille, il se fait plus d'échanges ; il y a expansion économique, car c'est plus facile de vendre à des gens qui ont de l'argent, qu'à ceux qui n'en ont pas… En effet, dans le système bancaire, il se produit assez vite un assèchement monétaire. L'argent se fait rare. Il faut accéder à des crédits, rembourser, ce qui n'est pas le cas avec la monnaie libre. Dans le jeu auquel j'ai participé, nous avons gagné 15 % d'activité économique ! Cependant, il est à noter que si ce gain est probable au niveau du revenu de base, je n'ai aucune idée de ce qu'il en serait en considérant l'économie globale.

      Allez-y. Il est impératif de découvrir cette solution monétaire, capable de rétablir justice et libertés dans notre société. Ensuite, libre à chacun de faire connaître cette solution au plus grand nombre.