parcmetre voyou

 /media/lombard/3632-6132/DCIM/101OLYMP/parcmetre voyou.JPG

 

Mairie de Toulouse service RAPO FPS

1, place du Capitole

31040 Toulouse

 

Objet : contestation de la validité

de votre système d’arnaques en tous genres

FPS N° 21310555400017/16/0/069/622/959 : je veux savoir le sens exact de ce N°

Lettre recommandée avec AR valant mise en demeure

Lavaur le 19 mars 2018

Bonjour,

 

Je reçois ce jour votre « forfait de post stationnement ».

      D’abord, cette soi-disant infraction ne m’a pas été signalée. Je n’ai pas trouvé de papier sur mon pare brise. Ensuite vous parlez d’une infraction du 10.03, que je reçois le 19.03. Or, votre lettre qui dit que je suis « réputé avoir reçu le présent avis 5 jours francs à compter de la date d‘envoi », est datée du 19.03.2018 ! Je l’ai donc reçue le jour où vous prétendez l’avoir expédiée ! Vous faites des miracles ou vous trichez ? Et puis, d’où sort ce tarif de 30 € ? Et quel accueil ! Caméras aux images inaccessibles et maintenant ce racket. On va oublier de venir à Toulouse en journée, même le samedi. Déjà que les commerçants du centre ville se sont fait rincer par les super marchés des pé­riphéries qui ne payent pas leurs impôts, je me doute qu’une telle agression, 5 à 6000 amendes par jour, ne va pas améliorer leur sort ; mais bon, j’ai appris que la Caisse des Dépôts et consignations a débloqué à nos frais 1,7 milliards d’€ pour eux et sur toute la France pour réparer vos "erreurs". Je ne suis pas sûr que ce soit suffisant, surtout que ce sont toujours les mêmes qui passent à la caisse.

      Ensuite, j’ai appris que la mairie a confié l’arnaque au stationnement à une entreprise privée. En échange de quoi ? J’ai le droit de savoir. En plus, sur votre papelard de voleur, il n’y a aucune référence légale. Quelles lois vous autorisent ce racket ?

      Et puis je n’ai plus assez confiance en vous pour me laisser fliquer. Je n’accepte pas de fournir mon N° d’immatriculation à une société privée ; et cela ne va pas changer. C’est refus complet et à vie. Désolé, c’est tout à fait illégal car cela ne respecte pas ma vie privée. Je rappelle que la loi Informatique et libertés me donne un droit de regard et de modification sur ces infos, et j’exige qu’elles soient supprimées. Et puis cela n’a rien à voir avec les règles du bien vivre ensemble. C’est juste de la cupidité.

      Donc, me réserve le droit d’aviser qui je veux, par les moyens qui me conviennent de votre système de pillage. Cela va être sympa pour les prochaines élections… Les flyers sont devenus bon marché. On va en profiter.

      Votre crédibilité est réduite à pas grand chose. Du coup, à l’avenir, je veux savoir à qui j’ai à faire. L’arnaque anonyme m’indispose. Quand vous m’écrirez, pour quelque raison que ce soit, j’exige la copie de la carte d’identité recto-verso et celle aussi de la facture EDF de moins de 3 mois de celui qui officie, sinon, je considérerai vos courriers comme non recevables. Il n’y a pas de raison que ce soit toujours à sens unique. C’est écrit au fronton du Capitole : Liberté, égalité => mon droit vaut le vôtre. Quant à la fraternité, manifestement, vous n’y connaissez rien.

 

Bernard Lombard