giletsjaunes3

Dans le magasine Lavaur, le mag de janvier 2019, à la tribune libre située à la dernière page, on lit un article sur les gilets jaunes, et le soi-disant débat qui va être organisé à ce sujet. On y parle de racket fiscal. C’est la première fois que je vois ça dans un magazine de la mairie. Du coup, je vous le reproduis ici, avec en plus le tableau qui montre l’évolution en € de mes impôts locaux.

 

Tribune libre du GROUPE « LAVAUR AU CŒUR »

 

La France a été secouée en profondeur par la révolte des « gilets jaunes » : consultation_nationale_citoyenne. Notre ville n’a pas fait exception, mais chez nous nulle violence, nulle gêne majeure, nulle dégradation.(matez les quatre petites vidéos à la fin du texte).

Merci aux manifestants pour leur dignité ! . nous les avons soutenus dès le premier jour et accueillis en mairie pour recevoir leurs propositions.

Quatre français sur cinq ont d’ailleurs soutenu ce mouvement, avant que dans certaines villes, ils soient débordés par des casseurs -du gouvernement ?- c’est moi qui ajoute.

Le racket fiscal qui pèse sur les travailleurs comme sur les retraités a été déclencheur de la révolte.

Nous avions anticipé ce sentiment en n’augmentant pas l’an dernier les taux locaux d’imposition et en maintenant à des taux très bas, les prix de la cantine, du centre de loisirs, du foyer des personnes âgées.

Et puis, l’arrogance, surtout quand elle est couplée à l’impuissance et à l’injustice, est insupportable.

Un grand débat national va s’ouvrir ; son organisation est confiée à la commission nationale du débat public dont la présidente vient de bénéficier d’une augmentation de 13 % de son indemnité (14709 euros bruts mensuels) : pour une commission qui va traiter des inégalités sociales et du fonctionnement des services public, c’est pour le moins surprenant…

Prudemment, le gouvernement a souhaité recourir au tirage au sort : statistiquement, les citoyens les plus engagés seront peu nombreux ! Soit : mais qu’ils s’expriment et même si ce débat ne doit pas, selon le Président, « conduire à détricoter ce qui a été fait » (pourquoi d’ailleurs?) espérons qu’il n’aura pas seulement pour objet de savoir si vous préférez pour vos enfants, des frites ou des légumes verts à la cantine !

 Bonne année !

Et maintenant, voici le tableau des impôts locaux, que vous obtenez en cliquant sur le lien Tableau_des_impots_locaux.