01 juin 2015

ET PENDANT CE TEMPS, ILS NOUS GAZENT !

Dimanche 30 mai 2015, je déambulais à l'ombre des platanes des allées Jean Jaurès où avait lieu le vide grenier dominical. Il faisait beau, les avions répandaient comme d'hab leur saloperie au-dessus de nos douces collines, sans doute pour nous gazer comme des insectes ; et moi, la tête pleine de rêves de santé d'amour et de beauté, je déambulais parmi ces gens tranquilles, ignorants de ce qui se tramait au-dessus de leurs têtes.     Je n'avais aucun besoin particulier, aucune nécessité, un thermomètre d'intérieur,... [Lire la suite]