impôts en greve castres

Trésorerie

20 rue de Mailly, BP 87

81503 Lavaur cedex

Réclamation

N° fiscal : 21 33 ... 772 361

 

Lavaur le mardi 22 octobre 2019

 

Monsieur,

 

Hier matin, je suis passé rue de Mailly pour réclamer un dégrèvement de la contribution à l’audiovisuel public, puisque je n’ai plus de télévision, ni d’ailleurs de radio, depuis le 2 juillet 2007. Vous m’avez demandé d’appeler au 05 63 62 52 13, mais c’est une anormale galère pour les avoir ; alors je leur ai écrit.

 

La semaine dernière, je suis venu à votre bureau, pour comprendre pourquoi on me prélève des mensualités au titre de l’impôt sur le revenu, alors que je ne suis pas imposable ! Et hier, vous m’avez remboursé 99 €. Je vous en remercie, mais il faut aller plus loin, car j’ai listé tous ces prélèvements indus :

 

Date

Banque et N0 de compte

Montant €

23 novembre 2018

CA toulousain 2000....899

- 127

15 janvier 2019

CA toulousain 2000....899

- 99

15 mars 2019

CA toulousain 2000....899

- 99

15 avril 2019

CA toulousain 2000....899

- 99

15 mai 2019

CA toulousain 2000....899

- 99

15 juillet 2019

CRCA Nord Midi Pyrénées 00012....00

- 99

09 août 2019

Chèque 6856847 CRCA Nord Midi Pyrénées 00012....00

- 99

16 août 2019

CRCA Nord Midi Pyrénées 00012....00

- 99

16 septembre 2019

CRCA Nord Midi Pyrénées 00012....00

- 86

16 octobre 2019

CRCA Nord Midi Pyrénées 00012....00

- 86

21 octobre 2019

Virement trésorerie CA Nord Midi Pyrénées 00012....00

+ 99

 

TOTAL

893

 

Je vous serais reconnaissant d’arrêter ces prélèvements et de me rendre ces 893 €. De plus, l’adresse à laquelle vous m’envoyez les avis d’impôts est fausse. C’est celle qui est en haut de cette page qui est la bonne.

 

Bien à vous,

Bernard Lombard

MARDI 22 OCTOBRE 2019, 10 H 47 :

Le préposé au guichet ce matin et hier aussi, refuse de recevoir et tamponner ce courrier. Il ne veut rien savoir, oppose ses mains tendues, ne comprend pas que c'est l'État son ennemi et pas moi, qu'on est en guerre non déclarée, sournoise, mais en guerre quand même. Il se bloque quand je lui parle des data-centers qui vont bientôt entamer le pillage en série, y compris ses comptes à lui. Il me dit n'avoir pas lu le travail sur la monnaie cause et outil de l'effondrement en cours.

Je suis allé à ma banque pour bloquer ce prélèvement automatique. Pff, ce n'est pas faisable, ou alors il faut faire opposition avec tous les ennuis possibles derrière ! Du coup, j'ai envoyé ce courrier en recommandé avec AR au centre des impôts de Castres.