ESL

ESL

18 Av Victor Hugo

81500 Lavaur

 Lavaur le lundi 13 mai 2019

Objet : besoin de comprendre les deux dernières factures

Gaz : réf : 0036880001

Électricité : réf : 0036802001

 

Bonjour,

Je viens de recevoir deux factures qui ne correspondent à aucune livraison ni service.

Pour la facture de gaz, c’est mise en service sans pose compteur, alors qu’au guichet on m’avait assuré que c’était gratuit !

Et pour l’électricité, cela correspond à une période de 6 jours qui a déjà été facturée et payée par ma locataire, Mme Dahman, sur la base d’auto relevés. Or, il y a juste indiqué sous prestations techniques : RenS/instal. existante ; mais il n’y a eu aucune installation ni désinstallation ! Vous avez envoyé quelqu’un pour vérifier nos déclarations (Mme Dahman était présente lors des relevés), mais votre manque de confiance n’est pas un service prévu au contrat, et donc à votre charge. Quant au 1 kw/h manquant, probablement du au frigo ou au chauffe eau qu’on a oublié d’éteindre entre deux locataires, il pouvait attendre la facture suivante ! Total facturé de 23,18 € pour 11 centimes d’électricité … Chacun a ses mots, je n’écrirai pas ici ce que j’en pense.

Donc aucun devis, service inexistant. Tout ça fait bizarre. Soit vous annulez ces factures, soit il me faut plus d’explications.

J’ajoute que vos factures sont difficiles à lire, alors qu’il y a la moitié de la page de libre. Vous pouvez passer à une police supérieure, minimum 11 ou 12. En plus, il manque des mentions légales pourtant obligatoires !

Quant aux libellé des taxes, non seulement vous devez en augmenter la police ; mais en plus, vous devez en donner les formules de calcul, les bases sur lesquelles elle s’appliquent et à quoi elles servent. Exemple : la CTA semble financer l’acheminement de l’électricité, alors qu’elle sert à payer une partie des retraites des électriciens, donc des vôtres, puisque vous êtes répertoriés en APE 3513Z, distribution d’électricité ! C’est carrément malhonnête.

Bien à vous,

Bernard Lombard

 

Ce courrier daté du 1 3 mai, a été déposé chez ESL le 22 mai. Le 12 juin, ESL me fait, par l’intermédiaire de monsieur Olivier Soursou, responsable du service clientèle, une lettre qui dit exactement ceci :

Je fais suite à votre courrier déposé dans nos locaux le 22 mai 2019, par lequel vous nous faites part de votre mécontentement, concernant la qualité de nos services.

Votre lettre a fait l’objet de toute mon attention et je vous prie de bien vouloir accepter nos excuses, pour les désagréments et l’insatisfaction occasionnés.

Aussi, afin de vous prouver que votre satisfaction est notre priorité, je vous propose de convenir d’un rendez-vous, nous pourrons alors traiter point par point, les griefs contenus dans votre courrier.

Dans l’attente de votre contact, je vous prie de bien vouloir accepter, monsieur Lombard, mes sincères salutations.

Je n’ai pas sollicité ce rendez-vous car je croyais l’affaire réglée…

Mais ce n’était pas le cas ! En effet, le 20 juin, je recevais une lettre de relance pour les 34,56 € indus du gaz, et le 2 juillet, la relance pour les 23,18 € de l’électricité ! soit au total 57,74 €. Alors, le 3 juillet, je me fendais d’un nouveau courrier déposé chez ESL Le 4 :

 

Bonjour,

Je reçois des lettres de relance et des menaces de coupure d’énergie (le 20 juin pour le gaz et le 2 juillet pour l’électricité), pour des factures indues, au sujet desquelles monsieur Olivier Soursou, m’a envoyé une lettre d’excuses datée du 12 juin !

Au départ, j’ai cru à une mauvaise communication entre vos services, et je vous ai appelé au téléphone pour vous signaler cette "erreur" ; mais hier, on m’a affirmé que c’est une pratique courante à ESL, que d’agacer les petits consommateurs, « ceux qui n’ont pas d’argent », ainsi que ceux qui refusent le prélèvement automatique et le Linky, afin qu’ils aillent voir ailleurs…

Du coup, j’ai regardé les clauses de renouvellement de mon contrat d’électricité. Au début, c’était comme à EDF ; puis, j’ai vu apparaître : Votre contrat sera reconduit le 18.07.14, par exemple. Et quand vous êtes passés aux factures en couleurs, c’est devenu : Délai de préavis de votre contrat : aucun. Donc, l’idée se tient.

En plus, j’ai récemment constaté que quelqu’un de chez vous, a coupé l’électricité à mon appartement inoccupé du Cristal B, dont toutes les factures sont payées ; alors que je ne l’ai pas demandé et pour lequel je n’ai pas été prévenu. On est bien dans une politique d’agacement pour faire fuir.

Seulement, un tel tri montre que quelqu’un prépare ESL pour le rendre plus profitable à la vente… et là, ce sera facile de justifier la délocalisation d’un service perçu si mauvais à Lavaur. Vous êtes en train de préparer votre chômage.

Car, vous le savez bien, il y a des volontaires pour racheter tous les barrages de France. C’est le bon moment, puisque des turbos générateurs pour très basses chutes, les MJ2 par exemple, permettent d’augmenter de beaucoup la production d’électricité. On achète pas cher, au mieux au prix normal, puis on multiplie le rendement par quatre ; en plus on délocalise la gestion et on confie les chantiers à des entreprises étrangères, comme pour les routes !

Je ne sais pas comment est organisé le personnel de ESL ; mais vous feriez bien de vous regrouper, et d’arrêter ce genre de pratique malhonnête, vu que que vous êtes encore une régie municipale. Si besoin, je veux bien rencontrer monsieur Olivier Soursou, comme il me l’avait proposé dans son premier courrier.

Bien à vous,

Monsieur Soursou m’a alors rappelé pour un rendez-vous que j’ai accepté pour le jeudi 18 juillet à 9 h. j’y suis allé. Il a duré jusqu’à 10 h 45 et il a été riche et cordial. Oui, mais le samedi 20 juillet, je recevais un courrier de ESL, qui augmentait ma dette ! Le voici :

Je fais suite à notre rencontre de ce jour, relative à la gestion de vos contrats d’électricité et de gaz.

Je tiens à vous remercier pour la franchise et la qualité de nos échanges, et j’espère vous avoir convaincu que nous mettons tout en œuvre afin de satisfaire au mieux, à notre devoir de service public moderne.

Comme convenu mes services viennent de procéder à l’annulation des frais « techniques » facturés, soit 61,04 euros TTC. Ce montant vient en déduction du solde de votre compte qui s’élève maintenant à 109,13 euros TTC

Espérant avoir répondu au mieux à vos attentes et conservé toute votre confiance, je vous prie de recevoir, monsieur Lombard, l’expression de mes meilleures salutations.

Réponse à l’attention de monsieur Olivier Soursou

On part de 57,74 € et on aboutit à 109,13 €. Rien n'est réglé, alors je résume : Action : envoi de fausses factures. Réaction : je proteste. Solution : on m’invite à ESL, aux fins de me faire croire en sa sainteté ; on s’excuse, ce qui me fait croire que tout redevient normal, que vais de nouveau pouvoir accorder ma confiance, que l’électricité va être rétabli et les fausses factures annulées ; mais non, ce n’est qu’une erreur d’appréciation ; car sous le couvert de cet entretien cordial, on augmente ma "dette" sans justificatif. En plus je persiste à penser que le but est de polluer l’image de ESL pour en "débarrasser" la mairie dans quelques années, trier la clientèle, virer le personnel et imposer le linky. C’est décevant, mais je vous remercie, car cela m’oblige à réfléchir.

D’abord, je pense que c’est un très mauvais calcul, car les futurs perdants ne sont pas que les employés de ESL et leurs clients ; mais aussi les futurs acheteurs de la régie, les propriétaires des banques qui organisent l’esclavage généralisé et le pillage de la planète, la société toute entière. Notre "univers" n’a pas de défense contre le mensonge et la fourberie des égoïsmes. Cela fait des années qu’on dit qu’on va droit au mur, et qu’on le voit de plus en plus près, et que tout le monde s’en fout ; sauf que c’est le mur de l’extinction de toutes et de tous ! Même notre premier ministre parle d’effondrement. Alors, quel est ce processus destructeur ? Facile : la mécanique quantique nous dit que dans l’infiniment petit, il n’y a que de l’information et de l’énergie. Nos religions parlent du verbe créateur. Ce sont donc nos pensées et paroles qui créent notre monde, et si on pollue notre "source", on se détruit nous-mêmes. Mais pourquoi ces méthodes destructrices ? Démonstration en trois temps :

Ces trois temps qu’on vous fait ânonner et mimer en signe de croix sans vous les expliquer, à savoir le père, le fils et le saint esprit ; est un assemblage de symboles qui cache bien des misères. Concrétisons le sujet à partir de l’organisation sociale de l’ancien régime : le clergé (le père), la noblesse (le fils) et le tiers état (le saint esprit). Dans l’ordre, on a : 1 : le système esclavagiste qui raconte des histoires obscures pour fixer ses "fidèles" en mode croyant n’importe quoi, 2 : l’organisateur de guerres et autres pollutions mais le Christ de "l’associé" vous sauvera, 3 : pour finir par le peuple qui nourrit, vante et protège ses pires ennemis.

En conservant cet ordre on a : 1 : le système esclavagiste, 2 : les destructeurs qui ont pour but de saccager les esclavagistes et leur bétail humain (en sumérien, Adam veut dire : bétail, troupeau, animaux), 3 : les esclaves en partie corrompus par le sexe et l’argent, ce qui les oblige à se compromettre en mercenaires.

On peut clarifier ce sujet en d’autres termes et dans un ordre différent : 1 : les bourreaux (la religion et l’état), 2 : la victime (le peuple), 3 : les sauveurs (la religion et l’état).

Vous commencez à piger ? l’humanité est esclave de ses maîtres et agressée par des destructeurs qu’on peut rassembler sous l’appellation de malthusiens, sans se limiter à eux. D’un côté la religion garde le troupeau en état d’obéissance, par exemple des pasteurs surveillent les protestants ; de l’autre, les "sang bleu" agressent le peuple ET ses esclavagistes !

Maintenant, précisons le mode de fonctionnement en trois temps : action, réaction, solution.

Exemple : pollution, protestation, taxes et répressions. Concrètement : 1 : On vend des voitures polluantes, mais moins que les déchets de l’énergie atomique, et que la pollution des armées ou le transport maritime des marchandises, sauf que ça ne compte pas. 2 : La protestation s’organise contre cette souillure, voire on l’aide à s’exprimer, y inclus au niveau politique. 3 : On organise l’obsolescence programmée des véhicules et leur contrôle tous les deux ans, puis on vend des pièces de rechanges chères et pas fiables ; on impose des amendes aux faibles et aux récalcitrants, voire on casse leur auto pour qu’ils en achètent une autre !

Dans le même genre, on a :

- l’action de rendre malade en polluant l’air la nourriture et l’eau. La réaction genre je veux la santé alors je mange bio. Solution : on met des OGM dans le bio pour augmenter la prédation sur la santé et on crée des risques supplémentaires (vaccins, pesticides, chemtrails, etc .).

On a aussi :

- l’action de polluer les logements par des retardateurs de feu au brome qui ont la particularité d’être en concurrence avec l’iode pour se fixer sur les récepteurs du corps. La réaction de ceux qui protestent à cause des leurs problèmes de thyroïde par exemple. La solution consiste à imposer des ventilations mécaniques dans les habitations pour évacuer ces produits toxiques. Bien sûr cela n’enlève qu’une partie des poussières polluantes au brome, au fluor et autres, mais c’est le geste apparent qui compte ! En réalité, les maladies sont en constante augmentation et c’est rentable. On a le même parcours avec l’aluminium qui rend malade (Alzheimer, Parkinson, etc.), car il est un concurrent du silicium, lequel joue un rôle important dans les transferts d’informations entre synapses.

Ou alors : on attise la haine entre peuples durant des décennies voire des siècles, on invente et on fait constater un mépris et un dégoût de plus en plus marqués de l’autre, puis on trouve un prétexte pour déclencher un conflit. Ou encore : on impose une histoire qui nécessite un grand effort de foi, sous la menace s’il le faut, car il faut fixer la volonté du fidèle sur un but insensé. On montre ensuite "notre" différence à l’autre "con" pour l’inciter à nous attaquer ; puis lors de la guerre, on prend des bénéfices des deux côtés et on réorganise la vie selon le profil de société le plus rentable pour ceux qui la dirigent. Puéril mais efficace. Combien de milliards de vies gâchées depuis que ça existe ?

Quel que soit le sujet, c’est celui dont on vise la destruction qui en paie les frais ! C’est le peuple qui entretient la police, les CRS, la gendarmerie, les caméras pour l’espionner, etc., et pas les riches, ou en tous cas bien moins, car ils ont leur argent dans les paradis fiscaux ou dans des niches fiscales qu’ils se font voter à leur usage exclusif, et qui sont plus rentables que celles auxquelles les pauvres ont accès. Ils paient beaucoup moins d’impôts que nous, tout en recevant plus d’aides, (ce qui autorise à dire que ce sont eux les assistés). C’est de cette manière que les riches sont toujours plus riches et les pauvres plus pauvres. Il est clair qu’ils doivent leur confort à leurs collusions avec le gouvernement, qui en plus de sa propre prédation, les aide à pomper le troupeau d’esclaves plus ou moins corrompu par les esclavagistes et les destructeurs.

Enfin, je rappelle le projet du Georgia Guidestone qui prévoit de ne garder que 500 millions d’habitants capables de vivre en accord avec la nature...

ESL est juste dans la norme du système de destruction. Ce serait bien d’en sortir !

Bien à vous,

Bernard Lombard

 Rajout du 24 juillet

Je regrette la dernière phrase de ce courrier porté à ESL hier. Certes, il y a certe celles et ceux qui reçoivent ces factures injustifiées, mais ce n'est pas suffisant pour qualifier ESL de destructrice. Par contre, quand elle sera vendue...

 

Mais comme vous allez le voir, ce courier n'a eu aucun effet. C'est à se demander s'ils l'ont lu :

ESL

18 av Victor Hugo

81500 Lavaur

Lettre du 30 juillet 2019

 

Paiement des dernières factures

Ci-joint un chèque de 85,75 € (5,13+80,62)

 

Bonjour,

 

Hier, j’ai trouvé à mon ancienne adresse, trois factures ESL, alors que depuis le 13 mars 2019, elles arrivaient à mon nouveau domicile…

  1. celle de l’électricité de mon domicile actuel. Elle est normale. Je la paie, soit 5,13 €.

  2. celle du gaz est toujours entachée des 34,56 € pas prouvés. Je paie uniquement ce qui est dû, soit 80,62 €. Je vous signale que je la reçois le 29 juillet, avec une date limite de paiement au 31/07 ; alors que c’est la période du 09/04 au 12/06 !

  3. la dernière est toujours aussi bidon. C’est une période qui a déjà été payée par ma locataire Mme Dahman, et cette fois, il n’y a même pas le 1kw/h de la première fois : ancien relevé : 33520. Nouveau relevé : 33520 ; et c’est bien précisé : Total consommation : 0, mais c’est facturé 26,68 €.

 

En plus, un voisin m’a montré sa facture d’électricité : pendant huit mois sa consommation a été sous estimée, les relevés probablement pas faits, exprès pour inciter à accepter les relevés automatiques du Linky. Du coup, il reçoit une facture du double de d’habitude, et vous lui offrez des délais de paiements qui ne solutionnent rien.

 

Enfin, l’augmentation du tarif d’électricité prévue par le gouvernement est de 6,24 % ; mais vous, vous augmentez de 7,43 % …

 

Bien à vous,

Bernard Lombard

      Enfin, suite à notre rencontre de 50 miniutes du 23 août avec mosieur Olivier Soursou, ma ''dettte'' a été ramenée à 23, 38 €, et ce paiement a remis les comptes à zéro. J'espère que c'est définitif.

      Lors du paiement, j'ai appris que la délivrance d'un duplicata de facture, était facturé plus de 15 € !

Rajout du samedi 27 juillet 2019

Si vous voulez savoir la source de ces tracasseries artificielles, consultez ce site. C'est clair, ESL s'est associé à d'autres entreprises pour créer SudHyro en 2012, au capital social 2 835 000,00 €. Reste plus qu'à établir qui en est actionnaire... Voici un bon début : d'après société.com, SUDHYDRO GROUPEMENT, société par actions simplifiée est en activité depuis 6 ans. Localisée à LAVAUR (81500), elle est spécialisée dans le secteur d'activité de la production d'électricité. Son effectif est compris entre 1 et 2 salariés. Sur l'année 2018 elle réalise un chiffre d'affaires de 119 800,00 €. Le total du bilan a augmenté de 9,05 % entre 2017 et 2018.

Dirigeants mandataires de SUDHYDRO GROUPEMENT :

Mandataires de type : Président
Mandataires de type : Directeur général
Mandataires de type : Commissaire aux comptes titulaire
Mandataires de type : Commissaire aux comptes suppléant

Anciens dirigeants mandataires de SUDHYDRO GROUPEMENT :

Du 01-08-2012
Au 13-08-2015
M Akhobi SITOU

En savoir plus

Du 01-08-2012
Au 13-08-2015
M Bernard PENTIAUX

En savoir plus

 Ce dernier est directeur de ESL. Alors, je pose la question : ESL est-elle toujours une véritable régie municipale ?